[Conflits] Séance du 17 octobre 2016

Le 17 octobre 2016 a lieu un séminaire du projet Conflits : Lettres et correspondances en contexte de guerre.

 

Les Correspondances, longtemps négligées ou simplement considérées comme réservoirs d’informations par les historiens de la guerre, ont plus à apporter au monde de la recherche que de précieux détails dans l’établissement des faits et de leur déroulement. De récents développements de l’historiographie tendent à revoir leur statut et à en faire désormais des objets d’histoire à part entière en s’interrogeant notamment sur leurs logiques de production et de conservation ainsi que sur les sujets abordés ou tus par leurs auteurs. Le statut de la lettre en tant qu’outil d’administration, de communication privée ou autre peut se révéler déterminant et impliquer des perspectives plus larges comme la circulation ou le contrôle de l’information. Ainsi, les enjeux pesant sur les données contenues dans les missives peuvent déterminer des stratégies de transmission des courriers allant de la dissimulation des messages à des opérations de large diffusion, et ce, à des fins pour lesquelles la question du destinataire doit également avoir un certain poids. Enfin, les aspects matériels des échanges épistolaires jouent certainement un rôle déterminant dans l’étude de la lettre, un champ de recherches prometteur.

 

elezione-di-celestino-v

 

 

 

 

 

Programme

Sébastien Mazou : « Nui vera mente romagnisemo con trionfal vituoria : autour de la lettre de Pietro Loredan au gouvernement vénitien après la bataille de Gallipoli (1416) ».

Emmanuelle Pujeau : « De l’usage des correspondances (XVIe siècle) ».

Alexandre Massé : « Fonctionnement et usages des correspondances consulaires françaises. Le sac de Patras (1821) et les massacres de Scio (1822) ».

 

La journée se tient à l’Université Toulouse – Jean Jaurès, Maison de la Recherche, salle A 306, de 14h à 17h.

 

 

 

Crédits image à la Une : CC Wikimedia Commons National Maritime Museum

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *