[Conflits] Séance du 25 novembre 2016

Le 25 novembre 2016 a lieu un séminaire du projet Conflits : Droit de la guerre, droit de combattre.

 

Les XIe et XIIe siècles voient la mise en forme du droit de l’Église, le droit canonique. En avance sur le droit civil, il est le premier au Moyen Âge à tenter une réflexion sur la violence guerrière et à édicter des règles de comportement militaire. Les partisans de la Réforme et de la Papauté tentent de délimiter clairement les fonctions qu’ils attribuent aux chrétiens, répartis selon trois ordres : les oratores, les bellatores et les laboratores. Autour de l’an mil se met donc en place une idéologie qui accepte clairement l’existence au sein de la société chrétienne d’un ordre de guerriers, à l’exclusion des deux autres, les clercs et les travailleurs, essentiellement des paysans. Depuis cette époque et jusqu’à nos jours, les juristes n’ont cessé de faire évoluer les cadres normatifs, nationaux et internationaux, dans lesquels sont supposées s’inscrire les pratiques guerrières. Cette séance du séminaire portera sur cette histoire, en insistant particulièrement sur la question de l’élaboration d’interdits (touchant certaines catégories d’individus, comme les femmes ou les clercs, qui se voient refusé le droit de combattre, certains lieux, où il est interdit de faire usage de ses armes et parfois de les porter, certaines pratiques, etc.) et sur leur dépassement (soit que la nome évolue, comme lorsque l’armée des États-Unis autorisent les femmes à occuper des postes de combat, soit que la norme n’est pas respectée, comme lorsque des prélats participent à la bataille).

 

Programme

  • Sophie Brouquet : « Le droit de la guerre et les femmes »
  • Daniel Baloup : « Portrait de l’archevêque en chevalier : les Hechos del arzobispo de Toledo, D. Alonso Carrillo »

 

La journée se tient à l’Université Toulouse – Jean Jaurès, Bâtiment Olympe de Gouges, salle GH 222, de 14h à 17h.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *